Les causes psychologiques

Définition

DÉFINITION

Certaines sources parlent de causes psychologiques, d’autres de causes psychogènes…
Qu’en est-il ?
Nous avons consulté notre fidèle compagnon, le Larousse, qui nous dit ceci :

  • Psychologie : étude scientifique des faits psychiques. Connaissance empirique ou intuitive des sentiments, des idées, des comportements d’autrui.
  • Psychogène : se dit d’un trouble mental d’origine purement psychique et non pas secondaire à une anomalie biochimique ou physique.

Nous parlons bien de causes psychogènes.

 

Identifier un dysfonctionnement érectile d’origine psychogène

Voici comment l'on peut différencier un dysfonctionnement érectile d'origine psychologique d'une origine organique :

  • Erections nocturnes ou matinales conservées
  • Erection complète lors de la masturbation
  • Trouble qui survient le plus souvent de façon subite
  • Ne survient que dans certaines circonstances
  • Ne semble associée à aucune maladie.

Sachez que l’érection nocturne conservée, une dysfonction érectile n’intervenant que dans certaines circonstances ou un pénis acquérant et conservant sa rigidité pendant la masturbation caractérisent des dysérections purement psychogènes.

Une cause fréquente de dérèglement érectile réside dans l’anxiété de performance ou la peur de ne pas se montrer à la hauteur vis-à-vis de sa partenaire.

La fatigue, le stress, la dépression entraînent la perte de confiance en soi, ou la mésestime de soi, et peuvent être à l’origine de troubles érectiles occasionnels. Concernant la dépression, ce sont le plus souvent les médicaments prescrits qui entraînent les problèmes érectiles.
Des problèmes au sein du couple, une lassitude sexuelle, une attitude résignée et culpabilisée de la partenaire, une longue période d’abstinence, un veuvage ou une rupture amoureuse peuvent également contribuer à cet état.
Certaines expériences accompagnées d'angoisse et de peur, ou un évènement traumatisant peuvent créer un état de dysfonction plus ou moins durable.
S’exprimer au sein du couple, avec son médecin ou avec un spécialiste peuvent aider l’homme à surmonter des passages de vie déstabilisants. Comme en toute chose, le dialogue est souvent une excellente solution pour espérer

Conseil

CONSEIL

  • Des problèmes dans le couple
  • De l'hostilité envers la partenaire
  • La lassitude sexuelle
  • Une mauvaise éducation sexuelle
  • Des difficultés d'ordre professionnel
  • Une perte d'emploi
  • Des soucis financiers
  • La fatigue
  • Une rupture amoureuse
  • Une période d'abstinence sexuelle
  • Un sevrage de drogue ou d'alcool après une période d'abus sont quelques-uns des facteurs pouvant entraîner un problème d'érection.

 

L’anxiété de performance

Essayer de ne pas en faire une montagne. Un homme aux prises avec un dysfonctionnement érectile a intérêt à ne pas trop s'inquiéter puisque l'anxiété de performance (la crainte "de ne pas pouvoir") peut court-circuiter le mécanisme de l'érection et lui enlever tous ses moyens. Essayez de prendre la chose avec philosophie et profitez-en pour développer votre sensualité. Le reste a bien des chances de revenir plus facilement. Il faut également savoir que, pour la partenaire, les trouble érectiles de son conjoint n'ont pas toujours un effet catastrophique. Beaucoup de femmes vont confier au médecin que leur conjoint est devenu un meilleur amant depuis qu'il ne peut plus les pénétrer parce qu'il explore d'autres facettes de la sexualité.

Dans tous les cas il ne faut pas oublier que le dialogue (avec sa partenaire et avec son médecin) reste une des meilleures solutions pour palier aux dysfonctions érectiles d'origine psychologique.