Vacuum et injection intracaverneuse

Différence entre piqûre et vacuum

Vacuum et piqûre sont 2 moyens différents et complémentaires de favoriser la rééducation pénienne.

Leur emploi conjugué est idéal pour obtenir rigidité et sensibilité, conditions nécessaires pour un rapport sexuel de qualité.

La piqûre permet un apport de sang artériel aux corps caverneux, sang chargé de cet oxygène vital pour la bonne vie des cellules.
Mais cette même piqûre ne permet d’agir que sur les 2 corps caverneux !
La piqûre apporte donc une rigidité parfaite avec tenue dans le temps par compression des veines périphériques.
Par contre, le gland reste flaccide et sans sensibilité.

Le vacuum attire un mélange de sang artériel et veineux dans toutes les composantes du pénis, que ce soit les corps caverneux ou le corps spongieux, qui rappelons-le comprend le gland.
Le pénis gonfle et retrouve sa ’’sensibilité’’.
La pression sanguine étant moindre qu’avec la piqûre, il convient de poser l’anneau pénien pour conserver cette érection.
L’utilisation du vacuum favorise le maintien de la souplesse des tissus péniens. Inconvénient, la rigidité n’existe que jusqu’à l’anneau pénien.

Piqûre = rigidité

Vacuum = rigidité + sensibilité

 

Association bénéfique vacuum et piqûre

Pratiquer la piqûre dans un pénis à l’état flaccide revient à faire une piqûre à l’aveuglette.

Comment savoir en effet si l’on se pique dans un corps caverneux, dans l’urètre ou la paroi du pénis (avec risque de constitution d’une plaque fibreuse, donc de déviation du pénis).

De plus, à l’état flaccide, même en se piquant près du pubis, le point d’injection sera toujours plus près du gland que du plancher pelvien.

Avec l’aide du vacuum, gonfler le pénis avant l’injection présente plusieurs avantages (sans mettre d’anneau) :

  • il est plus facile de se piquer dans un corps caverneux déjà gonflé,
  • il est possible de voir le réseau veineux périphérique donc d’éviter de se piquer dans une veine,
  • les cavités caverneuses, déjà distendues, acceptent plus facilement le produit actif,
  • en se piquant près du pubis, verge déjà gonflée, l’injection se fera au milieu de celle-ci, favorisant ainsi une meilleure répartition du produit dans l’intégralité des corps caverneux.

Cette meilleure répartition longitudinale du produit actif limite sensiblement les douleurs généralement constatées, à volume de produit injecté égal.

Après piqûre, on peut à nouveau utiliser le vacuum pour gonfler et irriguer le gland afin de le sensibiliser.
Il conviendra alors d’utiliser un anneau pénien plus grand car la pression exercée sur les corps caverneux gonflés peut être gênante.

Le vacuum peut également être utilisé en association avec les comprimés.