L’impuissance masculine ou trouble de l’érection.

Comment faire de la rééducation pénienne avec le vacuum ?

Homme ayant besoin de rééducation pénienne après opération prostate
Réeducation pénienne
0 commentaire 7 juin 2018

Un homme privé d’érections pendant un certain temps, que ce soit suite à l’effet secondaire d’un médicament, à une chirurgie de la région sexuelle, à des artères endommagées ou toute autre raison, voit son pénis manquer d’oxygène. Mal irrigué, il souffre et ses tissus normalement très élastiques vont avoir tendance à se rétracter, à se fibroser ce que l'on appelle fibrose des corps caverneux. Le pénis perdra définitivement de sa souplesse naturelle et de sa capacité à avoir une érection correcte. C’est pour cela qu’il est nécessaire de générer rapidement des érections assistées par une rééducation, notamment après une opération de la prostate ou après une longue période sans érection régulière. Ces érections forcées auront pour effet d’oxygéner les tissus altérés, donc de les régénérer. Cela permettra de lutter contre une réduction de la longueur du pénis et de son volume et contre la perte de la fonction érectile.

Sans érections assistées, le pénis perdra définitivement de sa souplesse naturelle et de sa capacité à avoir une érection correcte. C'est pour cela qu'une rééducation du pénis est essentielle après une opération de la prostate.

Vacuum et rééducation pénienne

Le vacuum est une pompe destinée à créer une dépression par aspiration. Il est composé d’un cylindre muni d’une pompe, électrique ou manuelle, servant à faire le vide. Le vacuum génère une dépression dans le cylindre entourant le pénis, permettant aux corps caverneux de se gorger de sang, entraînant ainsi un raidissement du pénis. Le sang artériel riche en oxygène circule dans les corps caverneux et spongieux, les muscles lisses sont ainsi mieux oxygénés.

En comparaison avec le traitement par comprimés ou par injection intracaverneuse, seul le vacuum permet de faire une rééducation du pénis quotidienne, sans douleur et sans risque d’effet indésirable. C’est la seule solution qui permet d'irriguer l'ensemble du pénis, corps caverneux et spongieux, gland compris.

La rééducation pénienne après une opération de la prostate en pratique

L’entraînement des corps caverneux peut commencer dès la fin de la cicatrisation (après prostatectomie radicale) et au début de la phase de rééducation. Plus la rééducation se fait tôt, meilleurs seront les résultats pour retrouver une fonction sexuelle.

L’entraînement des corps caverneux peut se faire plusieurs fois par jour pendant quelques minutes afin d’améliorer la circulation sanguine artérielle. L‘entraînement des corps caverneux peut être réalisé pendant plusieurs mois pour supprimer la fibrose.

Après avoir monté l'appareil, le pénis est introduit dans le cylindre. Sans tiraillement et sans douleur, on va prendre le temps de générer une érection en pompant 10 à 15 fois de manière répétée et en faisant une pause de 5 à 10 secondes pour laisser le temps au sang et à l’oxygène de bien se répartir dans l’ensemble du pénis. On renouvellera l’opération jusqu’à l’obtention d’une érection satisfaisante. Une fois la rigidité suffisante obtenue, on arrêtera le pompage et on laissera le pénis en érection dans le cylindre 5 à 10 minutes.

97% des hommes ayant utilisé un vacuum suite à une prostatectomie pour la rééducation de la prostate ont retrouvé les dimensions initiales de leur pénis après une utilisation quotidienne pendant 90 jours (étude Dalkin).

Article suivant